2.0

dématageMa nouvelle croix…

Etrange entreprise silencieuse et solitaire. Sans mon père cette fois.
Pourtant, le dialogue est permanent.

pando sur berMa yourte pour l’hiver…

Ainsi donc, c’est reparti. J’ai replongé…
Pourtant, pas de frénésie en vue. Ni l’effervescence d’avant.
La route vers le large est encore longue et semble bien incertaine.
Mieux vaut essayer de débrancher son cerveaux. Et avancer, patiemment.

« Le déja-vu est la sensation d’avoir déjà été témoin ou d’avoir déjà vécu une situation présente, accompagnée d’une sensation d’irréalité, d’étrangeté ». (source : Wikipédia…)

Tête de mâtD’abord mettre le mât à nu et revoir chaque ferrure…

Réaschanger les réas…

Gréement courantcar les vieilles drisses acier passent en textile

CadènesLa fatigue de l’inox n’est pas un mythe.
Les 4 cadènes de bas-haubans (à gauche) sont donc remplacées et renforcées de 25%

Les 2 cadènes de galhaubans sont plus coriaces à déposer et m’obligent à tailler dans le vaigrage

Nouvelles cadènes galhaubansNouvelle cadène en inox 316

cadenes sikkaEncore les ridoirs à changer et je pourrais dormir tranquillePuis viennent les longues réjouissances électriques…
Le parc de batteries est doublé et le cablâge entièrement refait, dans les règles de l’art.
Il me faudra plusieurs semaines pour trouver pourquoi les batteries moteur et service n’étaient pas isolées l’une de l’autre.

isolateur

Le coupable : un isolateur de charge grillé (à 10 balles, à gauche), vite remplacé par son grand-frère (plus costaud, à droite) rescapé de Pando 1 (et entièrement démonté puis rendu cabossé à l’aéroport par les douaniers ricains qui soupçonnaient une bombe artisanale…)old electroSondeur à éclat et téléphone VHF (?) passent à la baille.new electro

centraledenavInstallation du récepteur AIS, VHF, pilote, voltmètre. L’indispensable, sans plus.

pose gpsPose du lecteur de cartes/sondeur

pilotePose du rescapé de Pandorak 1

Capteur de barreet son capteur de barre (sur support webcam…) indispensable sur les quilles longues.

Verin HSRéparation des vieux vérins

Démontage winchsEntretien de l’horlogerie anglaise

HublotsTous les hublots sont déposés et les joints refaits au Sikka. Plus de fuites.

coffresIdem pour les coffres

AsthmeA l’intérieur, le bateau est entièrement mis à nu et nettoyé, crise d’asthme oblige…

Vaigrage

CambuseLe four à amiante est débarqué

SellerieNouvelle sellerie du carré, en skaï

Carré

BanetteToile anti-roulis et filets dans les équipets
impellerCôté circuit de refroidissement, impeller à changer d’urgence…engine…et installation d’un filtre à eau de mer + coude anti-siphon

neige

Le printemps approche.

Retaper un vieux bateau dans les moments de « temps libre » d’une vie familiale « normale » est une entreprise périlleuse car chronophage. Mieux vaut bien préparer son coup en choisissant la bonne taille (petit), le bon matériau (polyester) et le bon état général (coque sans osmose ni dégâts structurels).

Et surtout : habiter le plus près possible de sa monture. Pour la première fois, en quelques coups de pédales, je peux venir travailler chaque soir une heure ou deux, quand les enfants sont au lit.

Et être patient…

sonde

Installation de la sonde Forwardscan. Sensation toujours désagrable de percer sous la flottaison…

carottageVoilà pourquoi je voulais une vieille coque… un échantillonnage inconnu des coques modernes!

Sonde2Choucroutage au mastic polyester

sonde3Nouvel antifouling

Kids antifouling30m² à « colorier » : les kids mettent la main à la pâte…

heliceRuud aussi, en plein polissage de l’hélice

waxAprès 3 jours de polissage, difficile de croire que le gelcoat a presque 40 ans.
La nostalgie de l’acier s’éloigne définitivement…

haut parleurEncore quelques trous indispensables dans le cockpit…spiUn vieux spi à repriser…sticker

baptême

Pandorak2

Mise à l'eau6 mois plus tard, un vieux cheval piaffe à nouveau sous ses sangles…

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *