Adieu Unimak!

13 juilet 2007 : Las Palmas : Terminus.

Unimak n’ira pas plus loin.

UnimakUn beau voyage, le voilier de mes rêves, 6 mois de nav entre la France et les Canaries, un archipel magnifique mais une « amertume » de taille, une frustration profonde, celle d’avoir juste gouté à la mer et puis d’être rentré. Celle d’un pauvre gars, les yeux fixés sur la mer, sans voilier. Qui comprend enfin que ça ne lui passera pas. Qui se sent enfin prêt.
mat

Espagne

Costa del Sol

Singes de Gibraltar

Départ de Gibraltar

Traversée

Graciosa

Lanzarote

Graciosa

dernierenav

Sourire enfin radieux pour mon père, la fin du calvaire! Selon le dicton, il n’y a que deux grands moments de plaisir en bateau : l’achat et la vente… Dernière nav pour lui après 5000 milles sur Unimak et cette aventure de deux années : celui d’un premier voilier, le voilier de tous les apprentissages. Avec Unimak, l’aventure n’a pas été sur l’eau. Elle fut ailleurs.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *